Plus de 900 nouveaux membres à York pour la société Golden Key

Share

Plus de 900 étudiants de l’Université York sont devenus membres de la section locale de la Golden Key International Honour Society lors de sa première cérémonie d’accueil, qui a eu lieu le vendredi 26 mars, à la salle de cinéma Price Family, dans l’édifice Accolade Est du campus Keele.

L’adhésion est offerte aux étudiants qui ont terminé leur première année d’études, en fonction de leurs notes : ils doivent figurer dans le premier 15 % des étudiants de 2e, de 3e et de 4e année et parmi les meilleurs étudiants des cycles supérieurs, toutes disciplines confondues. La « clé d’or » récompense les résultats exceptionnels, dans toutes les disciplines, des étudiants des collèges universitaires et des universités; elle met en réseau ces personnes qui excellent, un réseau qui s’étend, depuis leur université d’attache, à d’autres universités de partout dans le monde.

À droite : Simone Samuels

La fondation d’une section Golden Key à York vise à identifier les meilleurs étudiants et les futurs chefs de file, et à cultiver le sentiment d’appartenance et la fierté à l’égard de la communauté de York. « Nous sommes plus de 50 000 étudiants à fréquenter York, et beaucoup trop viennent à leurs cours et repartent sans s’attacher, spécialement ceux qui ont d’excellents résultats. Ils ne s’investissent pas du tout, alors qu’ils représentent exactement ceux que nous souhaitons voir s’investir », explique Simone Samuels, présidente de la section de York et étudiante en sciences politiques et philosophie à Glendon.

Gagnante en 2006 d’un prix Harry Jerome de l’Association commerciale et professionnelle des Noirs (la Black Business & Professional Association), elle a entendu parler de la société Golden Key par un autre gagnant du prix Harry Jerome et a décidé de fonder une section à York. C’était il y a plus de deux ans. « Je voyais cela comme une association à l’échelle de l’Université, qui comblerait le fossé entre la diversité, les langues, les cultures et les campus. À York, nous avons la mentalité insulaire : il y a Keele, il y a Glendon, il y a Schulich et il y a Osgoode, mais il n’y a pas vraiment de York. Ça manque d’unité… » Simone Samuels a voulu changer cette attitude.

Elle s’est dit que ce serait bien qu’une association permette aux meilleurs étudiants de toutes les disciplines de se côtoyer et de collaborer, et de harnacher leur motivation, leur ambition et leur dévouement au profit de la communauté.

La cérémonie d’accueil a été l’occasion pour les nouveaux membres de faire connaissance avec leurs pairs et avec les dirigeants de la section, et de découvrir la société Golden Key. Plusieurs membres honoraires ont été accueillis, dont Rob Tiffin, vice-recteur aux Affaires étudiantes de York; Joanne Duklas, vice-présidente adjointe à la gestion du recrutement et registraire de l’Université; Kenneth McRoberts, principal de Glendon; Barbara Rahder, doyenne de la Faculté des études sur l’environnement; la professeure Elizabeth Maynes, directrice des programmes de baccalauréat et baccalauréat international en administration des affaires à l’École de commerce Schulich; Irvin Studin, rédacteur en chef et éditeur de Global Brief; Marty Williams, conseiller de la section Golden Key et analyste principal des politiques au Bureau du vice-recteur aux Affaires étudiantes; Kathleen Wynne, ministre du Transport, et Ian Sankey, directeur adjoint aux relations universitaires canadiennes pour Golden Key.

Dédiée à la valorisation des réalisations universitaires exceptionnelles et au développement de l’altruisme, la société compte plus de 375 sections réparties dans les collèges et universités de huit pays : l’Australie, le Canada, l’Inde, la Malaisie, la Nouvelle-Zélande, l’Afrique du Sud, les Bahamas et les États-Unis.

La société permet à ses membres de s’accomplir comme individus grâce à l’esprit d’initiative, au développement professionnel, au réseautage et au service communautaire. Elle donne chaque année plus de 600 000 $ US en prix et bourses d’études. Grâce à ses partenariats avec des entreprises et des programmes d’études supérieures, la société offre à ses membres des possibilités de carrière et de l’assistance professionnelle. Elle leur fournit également des occasions de travail bénévole sur le campus et dans la communauté, une activité favorable à l’épanouissement personnel et au développement du leadership.

La Golden Key National Honour Society a été créée par un groupe d’étudiants du premier cycle et de professeurs de la Georgia State University à Atlanta, en Géorgie, le 29 novembre 1977. En 2001, elle est devenue la Golden Key International Honour Society, un nom qui reflète mieux sa diversité et sa présence internationale.

Pour de plus amples renseignements, contactez Simone Samuels, présidente de la section de York, à gkihs@yorku.ca; ou Marty Williams, conseiller de la section et analyste principal des politiques, Bureau du vice-président aux Affaires étudiantes, à martyw@yorku.ca. Vous pouvez également vous rendre sur les sites Web de la société Golden Key à York [en anglais seulement] et de la Golden Key International Honour Society [en anglais seulement].

Publié le 30 March 2010