Les Olympiades du plan d’affaires 2009, un puissant motivateur pour les étudiants-entrepreneurs

Share

Le 22 mai dernier avait lieu à Glendon la soirée de remise des prix aux gagnants des Olympiades du plan d’affaires (OPA) 2009. Cet événement annuel, qui en était à sa deuxième édition, est une initiative de Robert Despatie, professeur en économie et commerce au Collège. Elle vise à donner une expérience concrète aux étudiants de Glendon qui aspirent à faire carrière dans les affaires.

Les participants sont invités à proposer, pour un projet de leur choix, un plan d’affaires comprenant les objectifs, les plans de marketing et d’exploitation et le plan financier détaillé qui doivent concourir à la concrétisation de leur vision.

Un jury de trois membres a examiné les sept plans d’affaires proposés. Il était composé d’Alan Redway, associé du cabinet juridique Redway and Butler; Thomas Guillot, diplômé de Glendon et ancien président du Club des entrepreneurs, qui travaille maintenant en comptabilité; et Denise Picard, associée d’un cabinet de conseil en finance. Le jury a sélectionné les trois meilleures propositions et les a ensuite analysées de façon minutieuse.

À gauche : Roberto Molina reçoit le premier prix

« La plupart des propositions étaient très intéressantes, mais certaines étaient trop optimistes, ou trop complexes pour un projet de démarrage, explique Mme Picard. Nous, les juges, voulions être certains que les gagnants des bourses soient en mesure de matérialiser leurs projets. »

Le premier prix a été décerné à Roberto Molina, un étudiant de deuxième année du programme d’économie et commerce de Glendon, pour le plan d’affaires de son entreprise de musique numérique, Sound District Entertainment. Roberto et son associé ont créé par ordinateur des trames sonores de musique urbaine; ils souhaitent les vendre à des entreprises qui les utiliseront comme musique de fond pour leurs produits, dans des vidéos ou des publicités, par exemple.

Le premier prix est un chèque de 1 000 $, assorti d’une consultation juridique d’une heure avec Alan Redway, afin de fonder leur entreprise, et d’une consultation financière d’une heure avec un représentant du Groupe Financier Banque Nationale.

Le deuxième prix, d’une valeur de 500 $, a été décerné à trois étudiants de quatrième année du même programme, Jonathan Lebon, Erica Erskine et Mayer Elharar. Leur projet, baptisé Wines’ R’ Us, consiste à mener des études de marché pour des entreprises viticoles, en s’intéressant notamment à des critères comme le goût, le prix et la comparaison d’échantillons. Leur méthode consiste à échantillonner deux groupes, l’un formé de connaisseurs et l’autre de profanes. Les renseignements ainsi obtenus seront dépouillés et feront l’objet d’un rapport d’étude officiel remis aux entreprises participantes.

Le troisième prix, d’une valeur de 250 $, a été accordé à un projet de soirée thématique, « Les Mille et Une Nuits de Glendon ». Maggie Youssef et Manewa Kamgueu Kamga, en quatrième année d’économie et commerce, avaient remis leur projet et pressenti bon nombre d’artistes pour le spectacle, mais la soirée n’a pas eu lieu, à cause de la longue grève à l’Université York.


G-d : Professeur Robert Despatie, Roberto Molina et le principal de Glendon, Kenneth McRoberts à la cérémonie des prix

Le grand gagnant, Robert Molina, était manifestement ravi de recevoir un prix de cette importance, qui leur permettra, à lui et à son associé, de faire de Sound District Entertainment une réalité. « Je fais de la musique depuis que j’ai reçu un synthétiseur, quand j’avais treize ans », raconte-t-il. Formé à la musique dès son plus jeune âge, il joue du piano et de la batterie, et en plus de ses cours d’économie et de commerce, il suit des cours de musique sur le campus Keele. Selon lui, « [l]es cours d’économie et de commerce de Glendon sont très utiles, les connaissances acquises peuvent être mises en pratique et le programme combine très bien les matières axées sur la pratique, comme la comptabilité, et les cours plus théoriques, comme l’économie ». Roberto envisage de poursuivre ses études dans un programme de MBA, soit à l’école de commerce Schulich, sur le campus Keele, soit à l’école de commerce Rotman de l’Université de Toronto.

Denise Picard a fait l’éloge de la proposition de Roberto Molina, qui était selon elle bien organisée, détaillée et axée sur les objectifs; elle présentait de plus un mandat clairement défini et des idées bien développées. « Le budget et les prévisions financières étaient faits de façon très professionnelle et très réaliste, a-t-elle ajouté. Quand Roberto nous a présenté son projet, ses habiletés de communicateur nous ont impressionnés. Il ne fait pas de doute que ses chances de réussir dans le monde des affaires sont sérieuses. »

« Les Olympiades du plan d’affaires ont été une expérience fantastique, déclare l’intéressé. Mon but n’était pas seulement de gagner, mais de me donner à fond et de tirer profit de cette superbe occasion. »

Robert Despatie a remercié, au nom du programme d’Économie et commerce et de Glendon dans son ensemble, le Groupe Financier Banque Nationale de son soutien constant et de sa participation à l’évaluation des propositions. « Les Olympiades du plan d’affaires sont une expérience très utile pour nos étudiants, a-t-il ajouté, pour les guider sur les chemins du monde des affaires. À l’avenir, j’aimerais que des étudiants d’autres domaines compatibles avec le programme d’économie et commerce de Glendon participent. Quels que soient ses projets d’avenir, chacun peut apprendre de cette expérience et en tirer parti. »

Un article de Marika Kemeny, agente de communication de Glendon

Publié le 29 mai 2009